Response to Canadian Minister's Statement

Themes:

Women's organizations and trade unions from Canada and Quebec have a large presence at the UNCSW and are working hard to bring a strong message about the challenges faced by women in rural and remote communities, as well as Aboriginal women.  Our vision for empowering rural women and ensuring their economic security includes access to decent work, education and public services, access to safe housing and freedom from violence. 

____________________________________________

Déclaration des groupes de femmes et du mouvement syndical pan-Canadien

New York, 1er mars 2012

 

Des représentantes des groupes des femmes et du mouvement syndical pan-Canadien sont rassemblées à New York à l’occasion de la 56ième session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies. Le thème cette année porte sur l’autonomisation des femmes vivant en régions rurales, et nous sommes ici afin que les gouvernements reconnaissent l’importance des services publics, de l’accès à un travail décent et à la gamme complète en matière d’éducation pour toutes les femmes, y compris les femmes autochtones.

 

Nous sommes très insatisfaites de la déclaration énoncée le 29 février par la Ministre responsable de la Condition féminine, l’honorable Rona Ambrose, lors de la séance plénière de la Commission. En effet, aucune mention du rôle du gouvernement dans le développement de politiques et des programmes susceptibles de promouvoir l’autonomisation des femmes vivant en régions rurales.

 

Aucune mention du rôle des services publics qui sont essentiels pour assurer la pleine égalité et la pleine participation des femmes dans la société, comme par exemple le transport public, les services de santé, l’accès à l’eau potable, à un logement abordable et à l’éducation de qualité.

 

Aucune référence à l’importance d’assurer aux femmes un accès à un travail décent, y compris à l’équité salariale, à la protection de la santé et de la sécurité au travail, et à des services de garde d’enfant.

 

Aucune référence à une plan d’action contre la violence faite aux femmes autochtones, ni de mesure susceptibles de mettre fin à la pauvreté et à la crise dans le système d’éducation et de logement sur réserve.

 

Aucune référence au rôle des femmes dans l’élaboration des politiques publiques pour le développement local, régional et national.

 

Alors que le gouvernement du Canada s’apprête à adopter le budget 2012, le Canada ne fait aucune mention de l’importance de tenir compte de l’impact sur les femmes des politiques budgétaires, malgré maintes promesses à cet effet.

 

Face à de telles lacunes, nous tenons à réitérer que nous sommes :

  • Pour le maintien des services publics

  • Pour des services de garde public et sans but lucratif, de qualité et accessibles aux femmes vivant en région rurale

  • Pour l'envoi des données du registre des armes à feu aux provinces et territoires

  • Pour le respect des droits des femmes autochtones

  • Pour l'application des normes prévues dans le "travail décent" et son application aux femmes oeuvrant dans le domaine rural 

  • Pour l’adoption d’un budget fédéral qui tient compte de l’impact sur les femmes

 

Nous demandons au gouvernement fédéral de réviser ses politiques actuelles, et de prendre les mesures nécessaires afin de réellement respecter et promouvoir les droits des femmes, et en particulier des femmes vivant en région rurales, comme il s’est engagé à le faire dans la Plate forme d’action de Beijing en 1995.

 

 

Statement by women’s organizations and the pan-Canadian labour movement

New York, March 1st, 2012

 

Representatives of women’s organizations and the pan-Canadian labour movement are gathered in New York on the occasion of the 56th session of the United Nations Commission on the Status of Women. The theme this year focuses on empowering rural women, and we are here to ensure that governments agree to protecting public services, providing access to decent work and quality education and training at all levels for rural and Aboriginal women.

 

We are very dissatisfied with the statement that was issued on February 29 by the Honorable Rona Ambrose, Minister responsible for the Status of Women, at the plenary session of the Commission. In that statement, there was no mention of the role of government in the development of policies and programs that could empower rural women.

 

No reference to the important role of public services, such as public transportation, clean water, health care, affordable housing and quality education, in ensuring women’s equality and full participation in society.

 

No reference to the importance of ensuring that rural women have access to decent work, including pay equity, health and safety at work and child care.

 

No reference to an action plan addressing violence against Aboriginal women, poverty alleviating measures, or other measures to end the housing and education crisis on and off reserve.

 

No reference to the importance of ensuring that women participate in the process leading to local, regional and national development policies.

 

And while the government is preparing the federal budget 2012, there was no reference to the importance of taking gender into account in budgetary policies, despite repeated promises to do so.

 

We reiterate that we are:

  • In support of public services

  • In support of access for rural women to affordable, quality, public and not-for-profit early learning and care

  • In support of the transfer of the gun registry data to the provinces and territories

  • In support of the rights of Aboriginal women

  • For the application of “decent work” standards, and their application to women working in rural regions

  • For the adoption of a gender sensitive federal budget

 

We ask that the federal government respect its commitment under the 1995 Beijing Platform for Action, that it revise its current policies and take the necessary measures to effectively respect and promote women’s rights, in particular women living in rural and remote regions.

 

Canadian Auto Workers/Syndicat des travailleurs et des travailleuses de l’automobile

Canadian Federation of Nurses Unions/Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers

Canadian Federation of University Women

Canadian Labour Congress/Congrès du travail du Canada

Canadian Teachers’ Federation/Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants

Canadian Union of Postal Workers/Syndicat des travailleurs et des travailleuses des postes

Canadian Union of Public Employees/Syndicat canadien de la function publique

Centrale des syndicats du Québec

Communications, Energy and Paperworkers/Syndicat canadien des communications, de l’energie et du papier

Confédération des syndicats nationaux/Confederation of National Trade Unions

Elementary Teachers Federation of Ontario

Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIIQ)

Fédération des travailleurs et des travailleuses du Québec/Quebec Federation of Labour

International Association of Machinists (IAMAW)

National Council of Women of Canada

Northern Territories Federation of Labour

Ontario English Catholic Teachers’ Association

Ontario Federation of Labour

Public Service Alliance of Canada /Alliance de la Fonction publique du Canada

Syndicat de la function publique du Québec

United Steelworkers/Syndicat des métallos

Comments

Post new comment

The content of this field is kept private and will not be shown publicly.